piqure araignée

Piqûre d’araignée sur le visage : comment la soigner et la cacher ?

Beauté / Bien-être

Elles n’ont l’air de rien au départ. Et pourtant, elles peuvent s’avérer dangereuses par la suite et même, conduire à la mort. Les piqûres d’araignée, ou ce qu’il convient mieux d’appeler les morsures d’araignée, sont donc à prendre très au sérieux. Je vous présente ici des moyens simples, mais efficaces pour les soigner.

Le premier réflexe après une piqûre d’araignée

Certes lorsque l’on se fait piquer par une araignée, la douleur est vive et même très irritante. Toutefois, vous devez avoir le courage de la supporter et de rester suffisamment lucide, pour identifier le type d’araignée qui vous a piqué. C’est la première chose qui facilitera votre traitement.

À cet effet, il importe de noter qu’il existe des araignées qui sont inoffensives (celles que l’on rencontre généralement en France), et que les effets de leur piqûre se limitent à la rougeur. Cependant, il y en a également qui sont très venimeuses et qui peuvent facilement vous conduire à la mort. On distingue dans ce rang, « la veuve noire« , « l’araignée violoniste » et « la Lycose de Narbonne« . Ces types d’araignées se distinguent aisément des autres par leur présentation physique.

Vous devez donc faire un effort afin de parvenir à faire la différence entre les types d’araignées, pour pouvoir identifier dans quelle catégorie se situe celle qui vous a piqué. À défaut, conservez quand même celle qui vous a piqué. Cela facilitera l’identification plus tard, et donc, la prise en charge.

Les premiers soins après une piqûre d’araignée

Au-delà de la douleur, les premiers signaux qui suivent la piqûre d’une araignée sont entre autres la nausée, la fièvre, l’apparition d’une plaie purulente, un gonflement des lèvres et des yeux. Ce sont là des symptômes à ne pas prendre à la légère. Pour les apaiser, occupez-vous d’abord de la morsure en y apportant les premiers soins adaptés.

Pour cela, appliquez pour commencer, une couche de savon sur la plaie et nettoyez-la à l’eau tiède. C’est un moyen efficace pour réduire les risques d’infection de la plaie. Il vous faudra ensuite mettre un bandage sur la partie concernée. C’est un préalable qui permettra au venin qui vous a été inoculé par l’araignée de rester sur place et de ne pas se propager.

Les cas d’urgence

Il ne suffit pas d’apporter les premiers soins à une morsure d’araignée pour se mettre totalement à l’abri du danger. Il vous faudra également vérifier l’évolution de la plaie. Vous devez pouvoir remarquer une nette amélioration au bout de 24 heures tout au plus. Si tel n’est pas le cas, ou si au pire, si la plaie s’est enflée, votre situation nécessitera alors l’intervention d’un médecin compétent.

En dehors du traitement médical, la prise des analgésiques, des antibiotiques ou des antihistaminiques pourront vous permettre de soulager votre douleur.

Tenez compte de ces conseils parce que personne n’est véritablement à l’abri d’une piqûre d’araignée. Au sud de la France par exemple, il est même détecté la présence de la Lycose de Narbonne et de la veuve noire, deux espèces très dangereuses d’araignées.

Aussi, il vous faudra faire preuve de prudence lorsque vous partez en camping par exemple. Vérifiez toujours l’emplacement avant de vous installer. Cela pourra vous éviter bien des désagréments.