effets pilule sur femme

Quels sont les effets physiques et psychologiques de l’arrêt de la pilule ?

Beauté / Bien-être

Dans le but d’éviter les grossesses non désirées, les femmes ont recours à plusieurs méthodes contraceptives. Au nombre des plus utilisées de par le monde, il y a les pilules contraceptives. Elles agissent en bloquant l’ovulation ou en empêchant la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde.

Lorsque la décision d’arrêter les pilules est prise, il n’est pas rare de constater certaines réactions (physiques ou psychologiques) du corps. Dans cet article, nous ferons la lumière sur toutes ces réactions.

Quels sont les effets physiques de l’arrêt des pilules contraceptives ?

La prise de la pilule impacte profondément le système hormonal de la femme. Ainsi, dès que vous l’arrêtez, ce dernier connaît un bouleversement. Cette perturbation peut se traduire physiquement de diverses manières et ces effets varient d’une femme à une autre.

Les règles plus abondantes suivies de crampes

Les règles sont souvent suivies de douleurs et de crampes chez certaines femmes. Cependant, la prise de pilule diminue complètement ces symptômes chez la plupart d’entre elles. Si c’est votre cas, attendez-vous à ce que ces épisodes douloureux fassent leur retour.

Aussi, vos règles risquent soit d’être plus abondantes, soit absentes ou irrégulières. Toutefois, si vous avez déjà atteint la quarantaine, sachez qu’il y a de fortes chances que l’abondance du flux sanguin ainsi que les douleurs ne reviendront plus vous incommoder.

L’apparition d’acnés

Il peut aussi bien s’agir d’une apparition que d’une réapparition des boutons. Les cas de réapparition de boutons sont les plus fréquents. En effet, si vous souffrez des problèmes d’acné avant de vous mettre sous pilule contraceptive, il est important que vous sachiez qu’il est fort probable qu’ils réapparaissent. Cela s’explique par le fait que votre corps a retrouvé son état naturel et normal.

La variation du poids

Suite à l’arrêt de la pilule contraceptive, vous pouvez être sujet à une variation de poids. Beaucoup de femmes constatent une légère perte de poids. En effet, la prise de pilule augmente votre tour de poitrine. Ainsi vous pouvez perdre environ une taille de soutien-gorge après l’arrêt.

Bien que rare, il est possible de prendre du poids après un arrêt de pilules contraceptives. La prise de poids est généralement occasionnée par l’arrêt d’une pilule à progestatif.

Autres effets physiques de l’arrêt de la pilule

En dehors des effets suscités, il est également possible d’en constater d’autres. Vous pouvez par exemple remarquer un développement anormal de votre pilosité. Les poils feront donc leur retour au niveau du menton, si c’était le cas avant la prise de la pilule.

Il est aussi possible que vous constatiez : une baisse ou une hausse de votre libido, une chute de cheveux, de la fatigue, des migraines, des nausées et une grossesse.

Quels sont les effets psychologiques d’un arrêt de pilules ?

Les rapports entre un arrêt de pilule et la santé psychologique de la femme sont jusque-là ambigus et flous. Cependant, il est vrai que beaucoup de femmes constatent certaines manifestations inhabituelles au niveau comportemental.

Une irritabilité plus accrue

Le bouleversement du cycle hormonal occasionné par l’arrêt de pilule a beaucoup de conséquences. Ainsi, il est tout à fait possible que vous deveniez plus facilement irritable. Vous pouvez également constater des sautes d’humeur régulières et une émotivité plus accrue.

Il faut simplement vous préparer à vivre un retour des SPM (Syndromes Prémenstruels). Essayez donc de contrôler vos réactions et d’améliorer votre hygiène alimentaire afin de pouvoir gérer au mieux cette nouvelle irritabilité.

Une légère dépression

En fonction du type de pilule que vous venez d’arrêter, il est possible que vous fassiez face à une dépression légère et passagère. Cette dépression se constate durant les premières semaines. Elle se caractérise par des crises d’angoisse, de panique et du dédain pour les activités qui vous passionnaient auparavant.

En définitive, il est prouvé que l’arrêt de la pilule a aussi bien des effets physiques que psychologiques. Toutefois, en choisissant la pilule adaptée avec l’aide des professionnels de la santé, il est possible de limiter ces conséquences.