samedi, juin 12, 2021

La sodomie peut-elle être dangereuse pour la santé ?

De toutes les pratiques sexuelles existantes, la sodomie fait partie des plus taboues. Et pour cause, la peur de l’inconnu et de la douleur, mais aussi les éventuels problèmes qu’elle peut causer à l’organisme.

La question reste posée : la sodomie peut-elle être dangereuse pour la santé ?

Que pourrait-il arriver lors de la pénétration anale ?

Pour certaines personnes, la sodomie est un véritable fantasme. Mais ils sont toujours réticents à l’idée de faire le pas. Peut-être ont-ils raison. Dans cet article, je vais vous dire ce qu’il en est exactement.

À la question de savoir si cette pratique est dangereuse pour la santé, je répondrais oui et non. Comment cela se fait-il, me diriez-vous.

En réalité, la pénétration anale n’est pas dangereuse lorsque certaines précautions sont prises. Voici quelques points que je voudrais bien aborder avec vous.

La douleur pendant la pénétration

En pratique, la pénétration anale n’est pas forcément douloureuse. Cependant, il est important de rappeler que contrairement au vagin, l’anus n’est pas capable de sécréter de substance lubrifiante et ceci, quel que soit le niveau d’exception de la personne qui est pénétrée.

C’est justement ce qui peut rendre la pénétration très difficile et même douloureuse lorsque votre partenaire et vous ne faites pas recours à du lubrifiant.

Les risques de douleur sont donc décuplés surtout lors des toutes premières fois. Il est également obligatoire de procéder à des préliminaires afin de détendre progressivement les muscles anaux avant la pénétration.

Les risques de déchirure anale

Normalement, cela ne devrait pas arriver si votre partenaire et vous suivez les consignes ci-dessus mentionnées. Le risque ne serait évident que lorsque la pénétration se fait de manière brutale ou lorsqu’elle est mal préparée.

Cependant, il est important de notifier que l’introduction de corps étrangers comme les sex-toys présente de véritables risques.

La pénétration anale peut-elle provoquer des hémorroïdes ?

Lorsque la sodomie est pratiquée comme il faut, elle ne devrait pas déclencher l’apparition d’hémorroïdes.

Toutefois, si vous souffrez déjà de crises hémorroïdaires, je vous le déconseille vivement, car elle pourrait en aggraver les symptômes et provoquer d’intenses douleurs au niveau de votre anus.

Les risques encourus pendant une sodomie

Même si la sodomie est bien faite, elle ne demeure pas sans risque pour les personnes qui la pratiquent.

Des risques plus élevés de contraction d’une infection sexuellement transmissible

Ceci est sans doute l’un des plus grands risques auxquels vous vous exposez en pratiquant la pénétration anale. Cela s’explique par le fait qu’il est presque inévitable de ne pas blesser systématiquement la muqueuse anale pendant la pénétration.

Lorsque l’un des deux partenaires est infecté, cela peut occasionner la transmission de maladies sexuellement transmissibles comme le VIH, la gonococcie, la syphilis, les hépatites B et C.

Il faut également savoir que les risques encourus sont valables aussi bien pour la personne qui est pénétrée que pour celle qui pénètre.

La passation d’une pénétration anale à une pénétration vaginale

Cette action comporte assez de risques. En effet, il est impérieux de procéder à une toilette des parties intimes ou de remplacer le préservatif lorsque vous voulez passer à une pénétration vaginale après une sodomie.

Les différents germes et les bactéries se trouvant dans les parois anales peuvent entraîner des vaginites ou des cystites lorsqu’ils rentrent dans le vagin.

Latest Posts

Bienvenue sur le blog de Lucile & Camille !

Amies depuis l’enfance, originaires de Gironde et habitant désormais Paris, nous sommes… pourtant très différentes, mais complémentaires !

Notre folie se retranscrit dans nos articles, entre conseils, coups de coeur et prises de position.

Bonne lecture les ami(e)s,

Lucile & Camille

A lire aussi