mardi, août 3, 2021

Quels sont les effets de la consommation d’opium ?

Stupéfiant très connu, l’opium possède de grandes vertus dans le traitement de la douleur. Dans le cadre irrégulier et du plaisir, certains consommateurs l’utilisent plutôt dans des pipes ou des joints.

Toutefois, pour chacun de ces modes de consommation, les effets demeurent les mêmes. Je vous embarque aussitôt à la découverte de quelques-uns.

La relaxation et le bien-être

Dans son usage médical ou irrégulier, l’opium est réputé pour engendrer un effet relaxant voire euphorique, 2 à 3 heures après consommation.

Que vous le fumiez, l’inhaliez ou suiviez les consignes de votre médecin, l’opium agira comme un sédatif pour votre organisme. D’après les chercheurs, cet effet anxiolytique de l’opium provient du mécanisme d’évolution cérébrale de ses alcaloïdes.

En effet, une fois consommées, ces substances se fixent sur les récepteurs endorphiniques de votre cerveau. Par la suite, vous ressentez un sentiment de bien-être intense et trouver le sommeil devient un vrai bonheur.

Au cours d’un de mes traitements, j’ai eu à expérimenter et apprécier ces sensations agréables.

Toutefois, je l’ai fait sans dépasser les doses prescrites. Vu qu’à forte dose, l’opium peut modifier votre perception de la réalité, au point de provoquer des hallucinations. De surcroît, cela peut durer sur près d’une dizaine d’heures.

Ainsi, afin d’éviter des problèmes judiciaires ou professionnels, la marginalisation et les conflits avec votre entourage, je recommande vivement de respecter les dosages réglementaires.

Les troubles de la libido

Selon des résultats d’études approfondies, la consommation de l’opium génère des troubles de la libido à long terme. Les chercheurs ont d’ailleurs observé une baisse de 50 % de la concentration de testostérone chez les hommes soumis à un opiacé sur quelques heures. À l’unanimité, ceux-ci présentaient des fonctions érectiles anormales.

Par ailleurs, les experts ont fait le constat selon lequel ladite concentration retrouvait sa valeur normale après un ou trois jours, voire 1 mois.

En clair, si vous devez consommer de l’opium, faites-le de manière responsable. J’en connais plusieurs personnes qui sont aujourd’hui dans les regrets, faute d’avoir abusé sur la consommation de l’opium.

La constipation sur le long terme

L’opium est un produit qui rend facilement dépendant sur le long terme. Les consommateurs en demandent toujours plus pour retrouver les sensations du début.

Cependant, notez qu’une telle pratique provoque la constipation avec le temps. En fait, certaines composantes de l’opium, notamment les opioïdes, agissent simultanément sur le cerveau, la moelle épinière et le tube digestif.

Tandis que leur fixation au niveau des récepteurs opioïdergiques réduit et soulage la douleur, leur contact avec le système gastro-intestinal endommage plutôt le transit alimentaire.

Dans les faits, les opioïdes retardent la digestion ainsi que la progression des selles vers le rectum. Ceci étant, en cas de douleurs, je vous conseille de combattre l’accoutumance à l’opium, de peur de sombrer dans la dépendance et la constipation.

En somme, vous avez autant d’effets qui résultent de la consommation de l’opium. À cela s’ajoutent également les nausées, les irrégularités menstruelles, les vomissements, le stress, les démangeaisons cutanées et les problèmes de coordination motrice.

Latest Posts

Bienvenue sur le blog de Lucile & Camille !

Amies depuis l’enfance, originaires de Gironde et habitant désormais Paris, nous sommes… pourtant très différentes, mais complémentaires !

Notre folie se retranscrit dans nos articles, entre conseils, coups de coeur et prises de position.

Bonne lecture les ami(e)s,

Lucile & Camille

A lire aussi