vendredi, février 26, 2021

Peut-on consommer du CBD en étant enceinte ?

Il n’existe pas à ce jour une étude validant les effets positifs ou négatifs de la consommation du CBD durant la grossesse. Toutefois, les autorités sanitaires recommandent la prudence.

En quoi le CBD pourrait-il être utile pour les femmes enceintes ? Quels sont ses dangers pour la santé du fœtus ?

Comment le CBD pourrait-il aider les femmes enceintes ?

Durant la grossesse, la femme enceinte est fréquemment malmenée par des douleurs et des nausées. Elle est également en proie aux sauts d’humeur, à l’anxiété voire la dépression.
Or le CBD est connu pour son effet relaxant sur les contractions qui surviennent durant la grossesse. Il aurait aussi des effets semblables à celui d’un analgésique. Il combattrait les douleurs et les inflammations, mais aussi les nausées.

Le CBD joue également sur l’humeur et l’anxiété. En effet, grâce à son action sur les signaux sérotoninergiques, il permet d’apaiser la dépression. Il aiderait également à se sentir mieux de manière générale.

Toutefois, il ne peut être consommé durant la grossesse sans l’avis de votre médecin.

Comment consommer le CBD durant la grossesse ?

Avec l’approbation de votre médecin, vous pouvez utiliser les crèmes ou des huiles de massage CBD à condition qu’elles ne comportent aucune trace de THC. Elles seront efficaces pour soulager les douleurs musculaires causées par le poids de l’enfant.

Vous pouvez également en consommer sous forme d’aliments. Il s’agit entre autres du thé de chanvre, du chocolat au CBD, etc. Toutefois, il faut veiller au faible dosage et à la provenance bio des produits.

Enfin, même si le CBD est considéré comme inoffensif, il faut faire preuve de prudence surtout lorsque vous êtes enceinte.

Les dangers du CBD pour le fœtus

La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives est très claire sur la consommation du CBD durant la grossesse. Elle recommande dès l’arrêt de la contraception, « … 0 alcool, 0 tabac, 0 cannabis ».

J’ai partagé cette citation avec vous, car la plupart de temps le CBD est fumé par les consommateurs. Or, comme le tabac, fumer de l’herbe est loin d’être la meilleure option pour gérer les effets désagréables de la grossesse.

Vous exposez le fœtus aux mêmes dangers qu’en fumant une cigarette. Aussi, consommé sous cette forme, il y aura certainement des traces de THC. Il faut noter que ce dernier est encore plus nuisible que le tabac et représente un vrai danger pour le développement du fœtus. Il pourrait causer une fausse couche, occasionner un retard de croissance in utero ou même un accouchement prématuré.

Plus graves encore, les études réalisées sur les femmes qui fument du cannabis pendant la gestation ont montré des effets néfastes sur le développement cognitif des enfants. Celles-ci ont démontré que le fait de fumer avant et durant la grossesse amoindrit les performances des enfants sur le plan cognitif.

J’en conclus donc que sous forme fumée ou vaporisée, le CBD est nuisible. Il comporte des composés chimiques préjudiciables pour les femmes enceintes.

Latest Posts

Bienvenue sur le blog de Lucile & Camille !

Amies depuis l’enfance, originaires de Gironde et habitant désormais Paris, nous sommes… pourtant très différentes, mais complémentaires !

Notre folie se retranscrit dans nos articles, entre conseils, coups de coeur et prises de position.

Bonne lecture les ami(e)s,

Lucile & Camille

A lire aussi