vendredi, mai 27, 2022

Communication bienveillante : pourquoi l’adopter ?

L’humain par sa nature est sociable, il construit des relations constamment, avec son boucher, son collègue jusqu’à sa relation conjugale. Mais pour faire durer une relation, il est nécessaire d’adopter les bonnes pratiques, bâtir une relation sur des bases saines, comme l’amour, la paix, la générosité, la fidélité, l’honnêteté et bien d’autres aspects. Mais pour arriver à ça, il faut adopter les bonnes pratiques, comme la communication bienveillante.

Entre ce qui parlent trop et ceux qui ne disent rien, les relations peuvent rapidement se détériorer ; il y en a ceux qui se vexent et ceux qui coupent carrément la parole, ce qui peut amener la relation à sa fin.

Dans cet article, nous allons traiter ce sujet en profondeur, pour bien comprendre cette technique et son utilité.

Qu’est-ce que la communication bienveillante ? : définition

Nous rêvons tous d’une relation sans problèmes, mais cela n’existes pas ! Ce qu’on vous propose est de régler vos soucis grâce à une communication bienveillante, pour bâtir une relation solide.

La manière dont on communique affecte beaucoup nos relations, que ce soit en famille, entre amis, au travail, entre voisins, ou au sein du couple.

Il faut donc une réelle prise de conscience de vos habitudes, pour adopter la communication bienveillante qui est un type de communication basé sur l’empathie, le respect et la considération.

Marshall Rosenberg, l’auteur du livre « les mots sont des fenêtres » et, « ce sont des murs », explique qu’il ne faut pas employer la comparaison, les jugements et les critiques non constructives ; ce sont des choses qui peuvent facilement détruire une relation.

Le but n’étant pas de trouver qui a raison et qui a tort, mais de trouver le fond du problème. Dans ce livre, l’auteur nous fait découvrir comment fonctionne une communication selon deux types de personnes :

  • le chacal qui s’exprime avec assurance : il n’en a rien à faire de connaître la vérité, pour lui il a toujours raison et donne peu d’importance aux sentiments. L’important est de gagner la bataille ;
  • la girafe qui adopte la bienveillance : elle reconnaît ses besoins et ceux de son interlocuteur.

C’est clair, il vaut mieux être comme la girafe pour avoir des relations saines et si vous êtes un chacal, après la lecture de cet article, vous serez persuadé qu’il est temps de changer.

Pourquoi adopter la communication bienveillante ?

Vous l’aurez compris, la communication non violente est une bonne manière de s’exprimer. Elle va pouvoir régler les conflits depuis la source, selon le principe gagnant-gagnant.

Le fait d’adopter cette communication favorisera la résolution des conflits et l’entente entre les deux parties. C’est un type de communication à adopter dans toutes les relations : il vous est déjà arrivé d’exploser devant une personne, quand vous êtes à bout de nerfs et vous le regrettez ultérieurement ?

Le but de la communication non violente est d’apprendre à gérer ses émotions et de pouvoir les exprimer correctement et calmement, plutôt que de réagir à chaud et dire des choses que vous ne pensez pas réellement et casser des relations qu’il sera difficile pour vous de la rattraper.

N’enfouissez pas vos émotions, il faut les révéler de la bonne manière, pour humaniser les relations. C’est la manière idéale pour vous, d’exprimer un désaccord sans être agressif.

Comment s’exprimer avec bienveillance ?

Nous avons vu précédemment pourquoi faut-il s’exprimer et communiquer d’une manière bienveillante ? Autrement dit, la communication non violente. Passons à l’action !

La première chose à faire pour s’exprimer en toute sincérité, selon Marshall Rosenberg, consiste en 4 temps dans une communication bienveillante :

  • exposer les faits sans aucun jugement de votre part ;
  • exprimer son ressenti et ses sentiments ;
  • exprimer ses besoins et ses attentes de l’autre ;
  • demander quelque chose que vous voulez de votre interlocuteur, d’une manière claire.

La deuxième chose à faire est d’écouter avec empathie, de comprendre ce l’autre veut réellement et pourquoi il est contrarié. La théorie est souvent plus facile que la pratique, ça ne vient pas en un claquement de doigts : au début, vous aurez du mal, surtout si vous n’avez pas l’habitude de vous exprimer, ensuite ça deviendra naturel.

Vous pouvez ne pas appliquer cette méthode quotidiennement, mais uniquement lorsque cela semble nécessaire, surtout dans les relations qui durent dans les temps, avec des personnes qui sont chères à vous et que vous ne voulez pas perdre.

Cette technique peut changer votre vie, comme c’est déjà le cas pour beaucoup, vous allez mieux comprendre l’autre et finalement vous dire que l’interlocuteur n’est pas de mauvaise foi, il a juste des besoins et des attentes envers vous. Le fait de ne rien donner en retour ou de mal donner, peut engendrer de la frustration, qui est une source de conflits !

Latest Posts

Bienvenue sur le blog de Lucile & Camille !

Amies depuis l’enfance, originaires de Gironde et habitant désormais Paris, nous sommes… pourtant très différentes, mais complémentaires !

Notre folie se retranscrit dans nos articles, entre conseils, coups de coeur et prises de position.

Bonne lecture les ami(e)s,

Lucile & Camille

A lire aussi