femme faisant du yoga en plein air

Faut-il être souple pour pratiquer le yoga ?

Vie pratique

En voyant les différentes postures acrobatiques dans le Yoga, certains débutants se posent la question : « faut-il être souple pour pratiquer le yoga ? »

Eh bien, la réponse est « non ». Certes, ce sont des postures avancées que tout débutant ne va jamais pratiquer. Par contre, plus vous faites de la pratique régulière, plus vous arriverez certainement à devenir souple avec le yoga.

 

La souplesse n’est pas une condition pour faire du yoga, elle en est le résultat !

Les différentes postures acrobatiques ne représentent qu’une seule facette du Yoga. En effet, il semble important de revenir à la base : le Yoga est une pratique de développement personnel. Son objectif n’est pas d’assouplir votre corps, mais de vous libérer de la souffrance, de la condition d’être humain et du cycle de réincarnation.

Vous l’aurez compris, les postures ne sont qu’un moyen pour y arriver, mais cela peut également concerner l’étude des textes. Lorsqu’on pratique du Yoga, il faut juste écouter son corps et accepter ses limites. Le Yoga, c’est avant tout une pratique mentale que physique ! C’est pour cette raison que le yoga est une routine agréable à ajouter chaque matin.

Pour mieux vous expliquer, il s’agit ici de trouver un équilibre personnel et les différentes postures appelées « asanas » ne sont qu’un moyen pour vous aider à trouver votre paix intérieure. La question est donc de savoir comment trouver cet équilibre. La réponse est simple : à travers « la respiration profonde ».

Et justement, les postures de Yoga ne sont qu’un outil pour savoir bien respirer. Mais en même temps, cela aura un impact sur le relâchement psychique et physique. Voilà pourquoi le Yoga peut vous aider à devenir souple.

 

Tant que vous pouvez respirer, vous pouvez faire du Yoga !

La raideur n’est pas une excuse pour ne pas commencer le Yoga. Au contraire, c’est une « bénédiction ». Et pour cause, lorsque vous avez une capacité physique limitée, vous avez plus de détermination et de volonté et votre pratique va rapidement mûrir.

Au début, vous allez apprendre à respirer. Et cela se passe le plus souvent avec des postures de flexion telle que la posture de la pince, la posture du « cadavre » qui consiste à rester allongé ou encore la posture Uttanasana. Dans les postures, vous devrez accentuer vos expirations.

Cette respiration vous permet de stimuler vos muscles profonds les moins sollicités, d’éradiquer les résistances physiques dues à un manque de confiance en soi, d’évacuer le stress et surtout de maîtriser votre souffle.

Vous l’aurez compris, plus vous pratiquez du yoga, plus vous pourrez progressivement devenir souple. Donc, halte aux idées reçues ! Il n’est pas du tout nécessaire d’être souple avant de faire du Yoga.

D’autant plus que ce n’est pas de la gymnastique. C’est important de le préciser. Ensuite, vous devrez écouter votre corps et connaître vos limites afin d’adapter la pratique. S’il est possible de commencer le Yoga chez soi, l’idéal est de suivre des cours de yoga en vous faisant accompagner par un professeur.