enfant avec une écharpe tricotée

Comment tricoter sa propre écharpe en laine ?

Mode

Le tricotage des écharpes est l’un des hobbies que beaucoup de personnes partagent. C’est une activité dont la pratique est parfois dictée par la maîtrise de certains rouages.

Cependant, il devient aisé quand il est pratiqué avec les astuces nécessaires. Dans cet article, on vous explique comment tricoter sa propre écharpe en laine.

C’est un bon guide pour tricoter rapidement afin d’offrir une écharpe à son enfant ou de réaliser sa propre echarpe !

Le point de tricot

Le bon choix du point de tricot est la base de la réussite du tricotage. Vous pouvez les identifier sur internet ou dans les répertoires de points populaires de tricot. Lorsque vous faites votre première expérience en termes de tricotage, il est recommandé de faire le choix d’un point facile à réaliser. En la matière, le plus indiqué est le point mousse. Il se tricote comme il suit : quand le rang de tricot est fait en aller-retour, vous devez tricoter vos rangs sur l’endroit et l’envers de l’écharpe.

Par ailleurs, vous pouvez alterner le point mousse avec le point jersey. Ce dernier est obtenu quand les mailles figurant à l’endroit du travail sont tricotées sur l’endroit et que celles qui sont à l’envers du travail sont tricotées sur l’envers. Le point est plus agréable quand il est sur les bords. Ce positionnement est indiqué pour éviter les points qui roulent.

Le choix de la laine

Il faut bien choisir sa laine pour avoir du plaisir à réaliser son tricot. En effet, les amateurs et les débutants ne peuvent s’en sortir avec les mêmes teneurs de laine pour tricoter leur écharpe. Les points importants à savoir sont : la laine fine se tricote avec les aiguilles qui sont de petite taille. Cet état de choses peut décourager les débutants parce que le temps impartit pour le tricotage est plus long avec les petites aiguilles et les fines laines.

Pour profiter de la qualité de votre écharpe, il faut choisir la laine traitée pour être passée au lavage. Il existe une variété appelée Superwash connue pour sa résistance au feutrage.

Le choix du nombre de mailles

Après la sélection du point de tricot et de la laine, il ne reste que la détermination du nombre de mailles. Ce nombre doit être identifié selon le goût de celui qui veut l’écharpe. Pour calculer, le nombre de mailles à tisser, il existe une technique connue en la matière. Il faut commencer par identifier un échantillon d’écharpe comme référence. À titre d’exemple, vous pouvez prendre un échantillon de 18 mailles avec 10 cm de largeur.

Si votre écharpe a une largeur de 15 cm, il faut opérer la multiplication du nombre de mailles sur l’échantillon par la largeur de l’écharpe à tricoter donc 18×15 qui a pour résultat 270. L’étape suivante est la division de ce résultat par la largeur de l’écharpe qui sert d’échantillon. Le résultat de l’opération est 27.

En conclusion, il vous faudra tricoter 27 mailles pour avoir une écharpe large de 15 cm.

Vous voilà prête pour concevoir votre propre mode !